Couture n°21 : la robe Fringe dress (Chalk and Notch)

Quand ce patron est sorti l’an dernier, je l’ai effleuré du regard en me disant « Nan, pas pour moi ».

giphy

Et je suis passée à autre chose.

Finalement, un jour je me suis réveillée. Une robe facile à faire, qui ne devrait pas demander trop d’ajustements, avec plusieurs variations possibles -BANCO ! Je pense que la persistance rétinienne Instagramesque n’y est pas pour rien 😓

J’ai profité de mon dernier weekend en solo pour m’adonner à un marathon couture. Et ce n’est pas une, mais deux versions qui ont vu le jour 🙆‍♀️ ! Si tu n’en as pas encore assez, tu peux aller sur le blog de ma copine Aude qui te dévoile également son interprétation de ce modèle.

Le modèle

La robe Fringe est une robe d’été ni vraiment ajustée, ni ample, avec un décolleté en V (simple avec boutonnage ou encolure tunisienne). Elle est pourvue de manches à même simples ou retenues par une patte d’épaule.

Le corsage est légèrement ajusté par des pinces et peut se cintrer à la taille par un jeu de liens (facultatif).

Fringe-Flats-2-bust-cups

La jupe est froncée à la taille, l’ourlet est arrondi et des poches prises dans les coutures sont prévues. C’est bien pratique, n’en déplaise à celles qui trouvent que ce n’est pas flatteur d’avoir un surplus de tissu au niveau des hanches…

Il est possible d’adapter le modèle en haut à basque. Comme j’étais bien motivée, j’ai réalisé les 2 versions à la suite 😊

Le patron

J’ai acheté le PDF, que j’ai fait imprimer au format A0 (Sainte Flemme priez pour nous). Le document est en noir et blanc, j’ai eu parfois du mal à distinguer ma taille car les tracés se superposent au niveau de la taille et des pinces – mais rien à voir avec du Burda.

Le livret d’instructions est très bien fait, avec beaucoup de schémas et surtout des indications intéressantes tout au long de la construction : ajout de sous-piqûres, comment faire de belles finitions, … Qu’on soit débutante ou non, il y a des chances que chacune apprenne quelque chose.

Il y a aussi une version abrégée sans schéma qui tient sur une page A4, c’est très pratique si on a peu de place sur la table de couture ou si on maîtrise déjà !

Les fournitures

Pour la blouse, j’ai utilisé un coupon de lin/viscose acheté chez Motif Personnel, et surteint par mes soins pendant le dernier Me Made May 😊. Les boutons viennent du stock hérité de ma maman. L’entoilage est de la vlieseline H180 noire. J’ai utilisé 1m de tissu mais c’était un peu Tetris.

Pour la robe, j’ai tranché dans un coupon de Liberty Mitsi prune glané chez Stragier, 1m80 suffit largement. Les boutons en nacre viennent d’Emmaüs (LE bon plan pour des boutons de qualité à prix dérisoire). Pour l’entoilage je n’avais plus que de la vlieseline H200, qui fait l’affaire mais est tout de même un peu rigide à mon goût.

La couture

Dans les 2 cas j’ai coupé une taille 2 qui correspond à mes mesures.

La version blouse

J’ai préféré commencer par cette version test, avant de couper dans mon Liberty 🤑 Un joli tissu fluide qui rend la couture un peu plus acrobatique !

Pour commencer, j’ai coupé les manches plus longues d’1,5cm pour accommoder mes larges épaules (j’avais décalqué la longueur de manches de la taille 6). Modification complètement inutile finalement !

Robe Fringe dress Chalk and notch

L’assemblage des pièces est très simple, tout coule de source. Le niveau finitions est dingo : quasi pas de surplus de couture qui traîne. C’est un projet parfait pour qui n’a pas de surjeteuse !

J’ai omis les liens à la taille pour la simple raison que je DÉTESTE devoir retourner ce type de pièce. C’est aussi pour ça que tu ne risques pas de me voir avec un haut à fines bretelles de sitôt… J’ai donc dit à ce détail d’aller se faire voir.

J’ai un peu galéré avec les fronces à la taille. En suivant les crans, la basque devant est légèrement plus froncée en plein milieu que sur les côtés. Le tissu est fluide donc le résultat ne choque pas, mais j’ai dû changer mon fusil d’épaule pour la robe.

Je n’ai pas fait les boutonnières, j’ai fait à-la-feignasse (= les boutons sont cousus à même le tissu). Je conseille quand même d’essayer d’enfiler le vêtement avant de procéder de la sorte, car il s’en faut de peu pour que ça ne passe pas !

La version robe

Cette version est plus simple à coudre car le Liberty est un tissu bien élevé qui a le bon goût de bien marquer au fer sans pour autant froisser, et d’être bien stable. Une balade de santé, en somme.

Si fin ce tissu soit-il, les fronces + la patte de boutonnage entoilée + les divers surplus de couture, ça fait du monde sous le pied de biche. En conséquence, le milieu devant est un peu épais.

Pour répartir les fronces, je me suis calée sur le milieu devant et les coutures de côté. Je n’ai pas suivi les repères pour aligner avec les pinces devant, car je n’avais pas été convaincue de la méthode sur la 1ere version.

Sur cette version, j’ai bien entendu mis des poches : là encore la technique et les explications sont parfaites pour avoir un beau résultat. Notamment, les points de renfort au niveau des ouvertures, pour garantir que ça ne se déchirera pas au fil du temps. Si j’avais su je me serais fendue de ce détail sur les pantalons/shorts de Cher et Tendre – les pauvres poches font triste mine et je suis à 2 doigts de l’accuser d’en être la cause (qui c’est qui bourre ses poches de paquets de mouchoirs, clés, montre, et j’en passe ??).

Robe Fringe dress Chalk and notch

Là encore, sachant que je n’ai pas la taille marquée, je n’ai pas pris la peine d’ajouter les liens à la taille : ERREUR ! Ça passe sur un tissu très fluide, mais pas avec un coton. Je n’ai pas échappé à l’effet parachute. Quand Cher et Tendre m’a vu la porter pour la 1ere fois, il s’est fendu d’un « elle est jolie. Mais elle est finie ? ». Ça veut tout dire 😓

Robe Fringe dress Chalk and notch

J’ai ajouté a posteriori des liens à la taille, tout simplement en les cousant sur les coutures de côté. Pour éviter l’étape honnie du retournage du lien, j’ai bêtement replié le bout de tissu sur l’endroit et surpiqué le long du bord.

Épilogue

Je suis pas mécontente de moi, ce qui est suffisamment rare pour être souligné !

La blouse n’a été portée que pour les photos mais me semble bien agréable (ici il faisait dans les 40°, j’ai cru mourir en enfilant le pantalon mais j’ai eu peur de faire fuir mon lectorat si je posais cul nu).

Le décolleté est vraiment chouette : portable en toute occasion sans avoir peur que tout se dévoile inopinément.

Les manches auraient pu être plus courtes, certes. J’ai rectifié le tir avec la robe (pour laquelle j’ai coupé les manches de la longueur prévue pour la taille 2, tout bêtement).

On a vu que sans lien à la taille, ça tasse un peu. Mais dès que c’est un peu plus ajusté, c’est bien mieux (ne cherche pas les liens : lors de la séance photo j’ai resserré la taille par des épingles, en attendant de coudre les liens) !

Robe Fringe dress Chalk and notch

Je suis fort contente de ce modèle, et je le recommande chaudement. J’adore cette forme l’ourlet qui permet d’avoir une jupe décente tout en permettant le passage du courant d’air sur les côtés 😁

Robe Fringe dress Chalk and notch

La prochaine fois j’abaisserai la taille de 2cm sur la version à liens (elle est vraiment haute). Sans les liens, la taille se place mieux.

Et bien sûr, le détail qui tchue : le biais contrastant à l’ourlet 😊 (plus d’infos ici)

Robe Fringe dress Chalk and notch

Je pense faire une version avec encolure tunisienne, mais pour le moment j’ai besoin de passer à autre chose. Après deux versions consécutives, j’ai envie de varier les plaisirs. Certes, il n’est pas exclu que j’opte pour une version 6 de la robe Toupie mais c’est pas pareil : ça doit bien faire un an que je n’en ai pas cousu une !

Et toi, c’est quoi ton coup de coeur couture pour l’été ?

Publicités

6 réflexions sur “Couture n°21 : la robe Fringe dress (Chalk and Notch)

  1. Liseli dit :

    J’aime bien la version blouse bleue mais mon cerveau voit un lien avec une blouse d’hôpital améliorée dans la robe… J’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui m’y fait penser. Et c’est sûr que les fronces à la taille, quand on a ta morphologie, ça passe large!

    J'aime

  2. lusicreations dit :

    J’aime bien la découpe du bas de la robe. Pour l’encolure c’est cool de savoir qu’elle ne dévoile pas tout. Mais côté forme j’ai préféré la version « tunisienne » de ta copine (que je suis allée zieuter sans commenter oh la vilaine !!)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s