Tricot n°5 : Le châle Boho Blush (Andrea Mowry)

J’ai parfois l’impression d’être une vieille junkie qui sort de désintox, promet de rester clean, et se fait avoir dès qu’elle tourne le coin de la rue 🙈. J’avais dit l’été dernier que je ne prendrais pas le temps de tricoter des châles cet hiver, sachant que seuls 2 sont portés régulièrement. Et puis à cause de ma copine Géraldine, j’ai craqué pour les laines de La Pelote Vagabonde pour faire un châle Syrma.

Et maintenant, je viens de remettre ça avec le Boho Blush. Je suis si faible !

tenor (1)

Merci Maggie 😓

Le modèle

C’est un châle en demi-lune où alternent des parties en point mousse, dentelle et point brioche unicolore. Ce patron est disponible sur Ravelry.

bohoblushsmall-33_small2

Je l’ai choisi car ma copine Géraldine (encore elle) avait agité sous mon nez son superbe Briochealicious et m’a donné furieusement envie de tenter le point brioche. Sauf que je n’avais pas en stock de quoi faire de la brioche bicolore, ni le temps de cerveau disponible pour apprendre cette technique, ni envie de me trimbaler partout avec 2 écheveaux à alterner.

J’ai donc jeté mon dévolu sur le Boho Blush car la brioche unicolore est plus simple : le premier rang permet d’établir la succession de jetés, ensuite il n’y a qu’un rang identique à répéter sur l’endroit et l’envers.

tenor (2)

Je ne suis pas convaincue du rapport qualité-prix du patron : pour $8.40 (soit plus de 7€) les instructions sont plutôt évasives, notamment pour la brioche. Il faut se dépatouiller avec YouTube pour comprendre le point… Si ça peut aider, j’ai consulté cette page (en anglais mais la vidéo est explicite).

Sachant que ce patron est très simple et pas hyper didactique, je trouve le prix carrément surévalué 🙁. Il y a de chouettes modèles de pulls/gilets proposés par cette designeuse, mais l’expérience avec ce châle m’a refroidie et je vais probablement passer mon tour.

La matière première

J’ai craqué sur le stand de Cindy (aka Mon Sheep Shop) aux Estivales de la laine. Comment garder son sang-froid devant de telles beautés ? J’ai directement posé ma main griffue sur la Lovely (mérinos, soie et cachemire – MIAM !) dans la teinte Un Baiser dans la Brume. Alors oui, c’est un craquage de slip complet à 28€ l’écheveau, mais vue la composition le prix se comprend.

La patron demande 2 écheveaux et c’est plutôt précis : il me reste seulement 6g de laine !

Budget : 56€

C’est parti !

Rien de bien original dans la construction de ce châle : on commence par faire un long rectangle, à partir duquel on fait des augmentations à chaque début et fin de rang. Le rythme des augmentations fait que le châle est beaucoup plus long que profond. Il peut ainsi se porter comme une écharpe.

dsc02349

L’alternance point mousse/brioche/dentelle permet de maintenir l’intérêt pour le projet sans être prise de tête.

Je ne saurais trop vous recommander de mettre des anneaux marqueurs tous les 18 mailles (correspondant à la répétition du motif de dentelle). Au début j’ai voulu faire sans et j’ai dû pas mal détricoter… A part ça, rien à signaler.

dsc02337

La bordure est plutôt jolie et n’est pas trop rigide, à garder à l’esprit pour la copier sur d’autres modèles !

dsc02348

Le rabattage utilisé permet de garder une bordure souple et n’est pas trop chronophage, malgré les 551 mailles sur les aiguilles à la fin du châle 😱

Je n’ai pas ajouté les franges, je trouve que ça donne un petit côté serpillière à la chose…

Épilogue

dsc02344

Je suis contente de ce châle qui monte assez vite ! Il se porte très facilement : sa forme permet de l’enrouler simplement autour du cou. Pas de prise de chou ni besoin de vérifier dans un miroir si on l’a mis correctement 🙂

dsc02331

Je regrette un peu de ne pas avoir alterné mes écheveaux car on voit une petite démarcation. C’est quelque chose que je fais habituellement quand j’utilise une laine teinte à la main. J’ai péché par excès de flemme cette fois, tant pis pour moi (instant autoflagellation…)

sleepyexcitableazurewingedmagpie-size_restricted

Ce que je retiens surtout, c’est mon énorme coup de cœur pour ce fil ! Doux, brillant, souple, c’est une merveille à tricoter. Bien que contenant du cachemire, il ne perd quasiment pas de poils et ne bouloche pas (pour le moment en tout cas, après 2 semaines de port intensif). Je recommande vivement pour un châle ou un vêtement nécessitant du drapé.

Et toi, tu as un fil à recommander spécifiquement pour les châles ? Et la brioche, ça te tente ?

A suivre :

la chemise Granville

aux cent visages !

 

Publicités

5 réflexions sur “Tricot n°5 : Le châle Boho Blush (Andrea Mowry)

  1. Grenadine dit :

    Agiter mes trois ou quatre tricots terminés sous le nez des copines, mon grand kif ^^
    Jolie réussite, il est encore plus superbe en vrai (la différence d’écheveau ne se voit pas, ou alors il faut vraiment le savoir). A quand la brioche bicolore maintenant ?

    J'aime

  2. Grenadine dit :

    Psilo est bien en brioche bicolore, on croirait l’inverse parce que la créatrice a choisi deux laines aux teintes proches 😉 Comme le Suriously, il alterne un fil mérinos et un fil mohair épais.
    Je pense faire le Haïku avec deux écheveaux de fils sport qui vont très bien ensemble mais dont je ne savais que faire, je te montrerai ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s